Traque au Bigfoot en Alaska

Partager sur Facebook Twitter
Traque au Bigfoot en Alaska
L'île du prince-de-Galles (Alaska) servirait de repère à un bigfoot depuis des centaines années. Que cette histoire relève du pur fantasme ou de la réalité, la population locale est partagée entre stupeur et terreur lorsque l'on évoque cette créature.

'La Bigfoot Field Researchers Organization' ne pouvait pas ignorer une telle opportunité d'enquête. Ce groupe de quatre enquêteurs (trois hommes et une femme) va mener une véritable traque au Sasquatch avec des moyens impressionnants. L'enquête sera placée sous la direction de Matt Moneymaker, père fondateur de cette association.

Sur la route qui les mène à Hydaburg, ces passionnés vont d'abord éplucher les preuves de l'existence de cette créature (essentiellement des clichés photographiques). Arrivés à destination, ils contacteront le maire de cette localité (Tony Christianson) qui a déjà vécu une expérience troublante avec un Sasquatch.

Un autre témoin de cette apparition les emmènera à l'endroit même où il a croisé le chemin de cet hominidé à la carrure impressionnante (taille comprise entre 2,45m et 2,75m), qui a cassé des branches en hauteur et a laissé des empreintes de pieds au sol.

Muni de caméras à vision nocturne et de caméras thermiques, le quatuor va ensuite passer une bonne partie de la nuit dans les forêt avoisinantes, espérant tomber nez à nez avec le bigfoot. Une fois cette surveillance terminée, ils organiseront une réunion publique ayant pour thématique cette étrange créature dans un village alentours du nom de Klawock.

Lors de ce rassemblement qui fera curieusement salle comble, les langues vont se délier au sujet de cet hominidé et chacun ira de sa petite expérience personnelle. Nos enquêteurs retiendront deux témoignages pertinents (Celui de Nyna et Brenda) de cette réunion, puis ils vont se scinder en deux groupes distincts pour recontacter ces témoins privilégiés et nous faire revivre ces histoires si singulières.

Brenda est une descendante des peuplades amérindiennes de l'île. Elle a dû se faire violence pour avouer cette expérience car les amérindiens préfèrent généralement ne pas en parler, la plupart d'entre eux étant animés d'un profond respect pour les choses de la nature.

Un jeune garçon du nom de Osh LANG décrira ce qu'il a vu alors qu'il chassait le cerf très tôt au matin. Osh est encore aujourd'hui traumatisé par cette rencontre inattendue avec un Sasquatch et de ce fait, son récit gagne en authenticité.

D'après nos traqueurs de Bigfoot, cet animal serait friand de cerfs. C'est la raison pour laquelle ils se rendront sur l'île du Prince-de-Galles où vit une forte concentration de ce gibier. Leur but ? tendre un piège à cette créature avec l'aide de détecteurs laser savamment disposés.

Ce dispositif ingénieux sera complété par le matériel utilisé habituellement (caméras thermiques, etc...). Nous retrouverons Matt Moneymaker et ses compères dans le prochain épisode qui promet beaucoup au vu de ce qui a déjà été réalisé par le groupe.

Afficher/Masquer les commentaires (5)
Pour laisser un commentaire vous devez vous connecter ! Cliquez ici pour vous inscrire
sorciere03 - Conviction : Entre deux
Membre | 09 Dec 17 22:28:24 | 28 commentaires | 93 Pts | 0 vidéos | 🔗
Désoler si je n' etait pas très active ses dernier temps mais je travaille et fini tard , c ' est gentil de vous inquiète pour moi , mais votre site et trop bien pour que je ne vienne plus
sorciere03 - Conviction : Entre deux
Membre | 09 Dec 17 22:25:27 | 28 commentaires | 93 Pts | 0 vidéos | 🔗
Ses mecs ce font peur avec leur ombre lol mais le blog foot existe
mick62 - Conviction : Entre deux
Nouveau | 12 Jun 14 14:45:15 | 0 commentaires | 13 Pts | 0 vidéos | 🔗
je pense que c'est pour le tourisme puisque c'est le maire en personne qui fait appel a Matt Moneymaker.Et qui nous dit que ce n'est pas les villageois qui font ces bruit et cri lors de l'enquete nocturne pour justement faire croire a ce bigfoot.
Kiss - Conviction : Indéfini
Fanatique | 07 Mar 14 09:42:58 | 271 commentaires | 401 Pts | 0 vidéos | 🔗
Leur méthode d'investigation parait pour le moins douteuse. Ils sont trop nombreux sur le terrain, n'arrêtent pas de parler ou de communiquer par takie walkie (bonjour les bruits), à la moindre manifestation suspecte au lieu d'attendre calmement et de laisser venir vers eux ils se mettent immédiatement en chasse avec tour leur matériel et font ainsi fuir à tout jamais les éventuels Big foot. Ils mettent des caméras thermiques et des détecteurs partout, ce qui ne leur sert pas à grand chose. Quelque part on dirait qu'ils n'ont pas envie de vraiment prouver l'existence du bigfoot. Bizarre.
fauwcett - Conviction : Indéfini
Habitué | 05 Mar 14 20:06:56 | 0 commentaires | 163 Pts | 0 vidéos | 🔗
ça vous a convaincu vous ? pas moi! je n'en dis pas plus
1
Le top des vidéos de la semaine
Les derniers commentaires
  • roblor : Excellent, tres bonne recherche et bien documenté avec humour, pour parler d'un sujet qui peu…
  • tim26 : Que fait on d'un autre choix d'intervention ? .. qui aurait en plus prouver la réalité d'une…
  • tim26 : Farpaitement .. Machin à raison mdr ! (Salutation "P"apollo ;) ) ..ç'est même expliqué par le…
  • max51 : Car avant c'était secret !
  • @dom40 : Ont apprend pas grand chose !!
Les meilleurs contributeurs du mois