Les frontières de l'Univers : une énigme éternelle ?

Partager sur Facebook Twitter
Les frontières de l'Univers : une énigme éternelle ?
Nous n'avons finalement que très peu de certitudes au sujet de l'Univers. Pour l'instant, un consensus émerge chez les astrophysiciens pour défendre l'idée de son expansion permanente, tandis qu'une autre thèse, beaucoup plus marginale, affirme au contraire qu'il se rétracte constamment. Mais existe-t-il vraiment une fin à cette Univers, une frontière ou une barrière au delà de laquelle il prendrait fin ?

Au fond, cette question nous renvoie inévitablement à l'époque de Christophe Colomb. S'il serait un peu maladroit de faire un parallèle entre la conquête maritime et celle de l'espace (la conquête spatiale n'étant pas vraiment comparable tant les difficultés sont bien plus ardues), les cartographes du moyen âge pensaient que la Terre était plate et que par conséquent, la mer s'arrêtait brutalement à endroit donné, laissant place à un vide sidéral.

Notre curiosité au sujet de la mer étant rassasiée depuis belle lurette, nous sommes donc logiquement en droit de nous poser la même question pour l'Univers. D'autres questions viennent naturellement nous tarauder : quelle forme pourrait bien avoir l'Univers ? Que se cache-t-il derrière les limites géographiques de son expansion ?

Les sacrosaintes fondations de 'l'Univers infini' ont vécu. Elles vacillent sous le poids de nouvelles théories révolutionnaires comme celle de Neil Cornish, qui estime que l'Univers doit forcément avoir une fin. Pour appuyer ces affirmations, rien de tel que de revenir aux origines du cosmos : le big bang. Le fonds diffus cosmologique (qui est l'héritage du big bang) représente un obstacle qui nous empêche de voir ces hypothétiques limites de l'Univers. Mais même sans ces ondes électromagnétiques et dotés de télescopes surpuissants, nous ne pourrions pas savoir ce qui se cache au delà de cette limite.

Comme cela nous le sera brillamment démontré, l'apport de logiciels de simulations peut nous aider à stimuler notre imagination et à deviner les lois qui s'appliqueraient pour l'Univers dans son ensemble. L'Univers pourrait ainsi être un monde 'en vase clos', comme si nous nous trouvions au sein d'un immense jeu vidéo qui sera pris en exemple pour ses règles simples à comprendre.

D'autres scientifiques comme Jean-Pierre Luminet (Observatoire de Paris) vont beaucoup plus loin et croient même détenir la topologie de l'Univers. Vont-ils trop loin dans l'imaginaire et l'intuition ? Ils disposent en tous d'arguments qui ne laissent pas indifférents et qui ne sont pas extravagants...Jean Pierre Luminet est d'ailleurs convaincu que l'Univers emprunte la forme d'un dodécaèdre (polyèdre à douze faces comparable à un ballon de football)

Le physicien Glenn Starkman, lui, est plutôt de l'avis de Niel Cornish et penche pour un 'Univers fini'. Pour prouver cette théorie, il compte sur une analyse très pointue d'images du fonds diffus cosmologique obtenues grâce à l'aide d'une sonde spatiale. (pour l'instant, wmap). Malheureusement, ses moyens techniques sont encore limités et il ne peut que reporter ses espoirs sur d'autres sondes plus perfectionnées.

Parallèlement à Glenn, d'autres scientifiques travaillent d'arrache-pied pour percer ces mystères de l'Univers, mais ils ne sont pas au bout de leurs peines et volent souvent de surprises en surprises, tel ce physicien de la NASA (Sasha) qui a découvert que les amas de galaxies prenaient toujours la même direction dans l'espace. (ce que l'on appelle le 'courant noir' ou le 'flot sombre' aujourd'hui).

La 'théorie des cordes' (dont nous avons déjà parlé dans d'autres documentaires) fera aussi partie du menu qui nous sera servi, un menu finalement très savoureux avec un Morgan Freeman toujours aux commandes de présentateur dans cette émission passionnante. Le domaine de l'Univers est il limité ou, au contraire, infini ?

Afficher/Masquer les commentaires (30)
Pour laisser un commentaire vous devez vous connecter ! Cliquez ici pour vous inscrire
andrelaurent - Conviction : Convaincu
Habitué | 18 Jun 17 09:17:38 | 49 commentaires | 153 Pts | 0 vidéos | 🔗
Le radar, pour schématiser et un système qui envoie une onde sur une fréquence déterminée, et qui la recoit sur un récepteur.
Le temps de réponse permet de déterminer la distance.

Donc si l'on veut savoir ou se situe la limita de l'univers il faut envoyer des trains d'onde avec une énorme puissance et sur les fréquences qui se propagent le mieux dans l'espace, et attendre????????????????????????????????????????????



ANDRE LAURENT RAPICANO "GABRIELLO"
roblor - Conviction : Convaincu
Initié | 16 Oct 16 01:53:10 | 65 commentaires | 249 Pts | 0 vidéos | 🔗
Je voudrais avoir votre opinion sur le son de ce reportage ,le volume de l'ordinateur est au maximum et le volume du reportage est aussi au maximum et pourtant l'audition a deux pieds de distance est faible .Les commerciaux eux sont forts et comme je regarde durant mon souper le reportage ,le moindre bruit de vaisselle couvre la voix .Pour vous comment est l'audition ???
lunedeuxtrois4 - Conviction : Convaincu
Curieux | 21 Jul 13 20:27:06 | 0 commentaires | 122 Pts | 0 vidéos | 🔗
orionNEMESIS a écrit:
lunes234, si l'univers se dilatait a la vitesse de la lumière, chaque élément qui le compose seraient isolés des autres car rien ne se déplace plus vite que la lumière et donc chaque élément serait un univers a lui tt seul plus rien d'extérieur pourrais l'affecter


Celons la constante de Hubble:
Les observations actuelles concordent approximativement vers une valeur du taux d'expansion tournant autour de 72 (km/s)/Mpc. Cela signifie qu'une galaxie située à 1 mégaparsec (environ 3,26 millions d'années-lumière) de l'observateur s'éloigne du fait de l'expansion de l'univers (et donc hors effet d'un mouvement propre de l'objet, négligeable à très grande distance) à une vitesse de 73 km/s. Une galaxie située à 10 Mpc s'éloigne à une vitesse de 730 km/s, etc.

Une conséquence a priori surprenante de la loi de Hubble est qu'une galaxie qui serait située à plus de 4 000 Mpc (14 milliards d'années-lumière) s'éloignerait de nous à une vitesse supérieure à la vitesse de la lumière. Ceci indique simplement que l'interprétation en termes de mouvement des galaxies dans l'espace devient impropre à très grande distance. La relativité générale explique qu'il faut considérer que l'on est en présence d'une expansion de l'espace lui-même.

source Wikipédia
http://www.mystere-tv.com/les-frontieres-de-l-univers-une-enigme-eternelle-v4245.html#comment93624
orionNEMESIS - Conviction : Indéfini
Passionné | 21 Jul 13 16:08:59 | 0 commentaires | 268 Pts | 0 vidéos | 🔗
lunes234, si l'univers se dilatait a la vitesse de la lumière, chaque élément qui le compose seraient isolés des autres car rien ne se déplace plus vite que la lumière et donc chaque élément serait un univers a lui tt seul plus rien d'extérieur pourrais l'affecter.Mikea, si tu étais assis sur un photon , tu ne pourrais voir que les choses qui viennent face au déplacement du photon, ta masse aurait augmenté de façon prodigieuse et a cause de ta vitesse luminique tu serais pour nous qui t'avons vu partir sur le photon pratiquement a l'arret dans le temps pour tous les processus physique, si ton voyage te semblerais durer un an pour nous peut etre cent ans serait passé
lunedeuxtrois4 - Conviction : Convaincu
Curieux | 19 Jul 13 06:10:34 | 0 commentaires | 122 Pts | 0 vidéos | 🔗

Si je suis assis à cheval sur un photon alors que vais-je voir?

Pour en apprendre un peu plus sur la limite de l'univers observable la vitesse de la lumière et le décalage vers le rouge.
http://www.youtube.com/watch?v=-iEp-LoLR_I
mikea - Conviction : Entre deux
Passionné | 19 Jul 13 02:44:56 | 265 commentaires | 269 Pts | 1 vidéos | 🔗
lunedeuxtrois4 a écrit:
Alors, j'ai glané quelques infos, l'expansion de l'univers est la création d'espace dans les lieux non soumis à la gravitation entre les galaxies il ne s'observe donc pas à l'échelle du système solaire de plus la vitesse d'un objet, d'une onde, d'un particule, est la distance qu'il a parcourue dans l'espace en un temps donné.

L'expansion de l'univers n'a donc pas de vitesse, car c'est lui qui crée l'espace temps l'expansion n'est donc pas un déplacement et n'affecte pas la constante C.
C'est une chose je me suis toujours demander et à chaque fois la science répond assez mal à ça: Si je suis assis à cheval sur un photon alors que vais-je voir? Les photons peuvent perdent de leur amplitude mais sans changer de vitesse. et si on rajoute la gravité on ne sais pas encore si elle est comme une forme d'éther ou sous forme de graviton. Si cela se trouve, il est fort probable que la gravité n'est que l'interaction de forces diverses.
* lol et plus bas j"ai voulu dire dynamique de Planck *
lunedeuxtrois4 - Conviction : Convaincu
Curieux | 19 Jul 13 00:23:34 | 0 commentaires | 122 Pts | 0 vidéos | 🔗
Alors, j'ai glané quelques infos, l'expansion de l'univers est la création d'espace dans les lieux non soumis à la gravitation entre les galaxies il ne s'observe donc pas à l'échelle du système solaire de plus la vitesse d'un objet, d'une onde, d'un particule, est la distance qu'il a parcourue dans l'espace en un temps donné.

L'expansion de l'univers n'a donc pas de vitesse, car c'est lui qui crée l'espace temps l'expansion n'est donc pas un déplacement et n'affecte pas la constante C.
mikea - Conviction : Entre deux
Passionné | 18 Jul 13 23:01:55 | 265 commentaires | 269 Pts | 1 vidéos | 🔗
lunedeuxtrois4 a écrit:
N'oublions pas que ces représentations de l'univers ne valent que dans un monde en quatre dimensions, s'il existe une foultitude d'autres dimensions ce que nous voyons de l'univers ne serait que le haut de l'ace-berge.

Une petite question, si l'univers ce dilate à la vitesse de la lumière, la lumière des étoiles ne devrait jamais nous parvenir et nous devrions nous éloigner du soleil et chaque année serait plus longue que la précédente ?

Ou alors le temps luis aussi s’accélère?

la dynamique de plante explique un peu pourquoi on ne voit pas plus loin les rayons de lumières perdent un peu leur fréquence et on tendance à rougir. Les onde déjà invisible doivent en faire de même.
lunedeuxtrois4 - Conviction : Convaincu
Curieux | 18 Jul 13 22:58:02 | 0 commentaires | 122 Pts | 0 vidéos | 🔗
N'oublions pas que ces représentations de l'univers ne valent que dans un monde en quatre dimensions, s'il existe une foultitude d'autres dimensions ce que nous voyons de l'univers ne serait que le haut de l'ace-berge.

Une petite question, si l'univers ce dilate à la vitesse de la lumière, la lumière des étoiles ne devrait jamais nous parvenir et nous devrions nous éloigner du soleil et chaque année serait plus longue que la précédente ?

Ou alors le temps luis aussi s’accélère?
orionNEMESIS - Conviction : Indéfini
Passionné | 18 Jul 13 21:02:29 | 0 commentaires | 268 Pts | 0 vidéos | 🔗
le bord de notre univers est un bord temporelle, égale a l'age de l'univers ,pourquoi?,car l'information voyage au maximun a la vitesse de la lumière et ce depuis que l'univers a 300.000ans car avant les photons n'étaient pas libre,donc nous ne pouvons voir plus loin que l'age de l'univers et nous ne sommes affectés que par cette horizon temporelle, cela ne signifie pas que l'univers s'arrette a ce bord seulement,mais que ns ne recevont pas encore d'information de ce qui se trouve au-dela.Dans un an notre univers sera plus grand d'une année lumière,et ainsi de suite, car nous pourront recevoir des informations venus de régions plus éloignées et donc qui ont mis plus de temps a nous parvenir,un univers de causalité.
Le top des vidéos de la semaine
Les derniers commentaires
  • Kiss : C'est du super énorme n'importe quoi à la mord moi le noeud. On appréciera la remarquable et…
  • Kiss : C'est du super énorme n'importe quoi à la mord moi le noeud. On appréciera la remarquable et…
  • roblor : Je suis d'accord que son père est sûrement l’assassin de deux ou de plusieurs meurtres ,trop de…
  • kryss59400 : Encore un Parkinsonien avec un Nokia 3310...
  • kryss59400 : Je ne vois pas l'intérêt de cette vidéo...
  • icar54 : no vidéo
  • icar54 : plus de vidéo signaler :p
  • el_dingue : Tous les gouvernements financent le terrorisme
  • exoplanettes : Pas besoin de méditer tu a tout dit. il y a la cette réflexion sur notre monde …
Les meilleurs contributeurs du mois