Le K-19: Au bord d'une catastrophe nucléaire majeure

Video Premium
Partager sur Facebook Twitter
Le K-19: Au bord d'une catastrophe nucléaire majeure
La guerre froide fut l'occasion pour les deux camps de pouvoir élaborer et tester de nouvelles technologies.
Parmi celles-ci le K-19 qui était un submersible russe doté de trois missiles nucléaires.
Dans les eaux de l'OTAN, le pire faillit arriver lorsqu'une fuite radioactive à l'intérieur de l'appareil se déclencha...

Le K19 fut le premier sous-marin soviétique à propulsion nucléaire et à avoir une vitesse de frappe si poussée.
Ceci marqua une avancée importante pour l'union soviétique concernant l'escalade nucléaire qui s'exerçait face aux Etats-Unis. Ceci leur permit de se placer en tête de cette compétition en ayant un nombre de missiles supérieur.
Pièce maitresse dans l'arsenal soviétique, il permit à Khrouchtchev d'asseoir sa supériorité et de s'orienter dans l'élaboration des submersibles qui étaient pour lui une voie d'avenir.

L'équipage du K19 était composé de 139 marins et de quelques officiers dont le rôle était de tester le bon fonctionnement de l'appareil. Ces derniers ont été choisis parmi l'élite de la marine soviétique pour ne rien laisser au hasard concernant le commandement du sous-marin.

L'avantage des submersibles est qu'ils sont à la fois très mobiles, silencieux et capables de frapper un continent extrêmement rapidement. De plus, le sous-marin qui nous intéresse était équipé de missiles avec une portée atteignant 600 km de distance. Celle-ci fut doublée par la suite.

Face à l'arrivée au pouvoir du président Kennedy en 1961, Khrouchtchev décida de faire une exposition de sa flotte armée dans l'Atlantique Nord afin d'intimider son nouveau rival. Le nom de cette opération : cercle arctique.

Suite à une tension grandissante entre les deux nations concernant le sort de Berlin, Kennedy affirma à Khrouchtchev qu'il n'hésiterait pas à employer la force.
La zone de l'Atlantique Nord entre l'Islande et la Grande-Bretagne se retrouva donc sous haute surveillance et il fallait que le K-19 puisse se frayer un chemin sans se faire détecter... Ceci fut sa première grande mission.
Pour ce faire, le commandant décida de plonger le submersible à 230 mètres de fond.

Lors de l'opération cercle arctique, le K-19 simulait un submersible américain afin d'effectuer des exercices d'entrainement.
Durant cet exercice, le commandant fut réveillé par une soudaine alerte qui indiquait qu'il y avait une fuite au sein d'un des réacteurs. La température à l'intérieur de celui-ci augmentait sans cesse laissant craindre une explosion imminente.
De plus, le système de communication était également déficient, si bien que le K-19 était isolé du reste du monde avec une bombe à retardement à son bord.

L'un des sous-officier arriva néanmoins à imaginer un plan de secours qui consistait à établir une arrivée d'eau afin de permettre de refroidir le réacteur.
Cependant, il fallait pour que cela puisse fonctionner que des membres de l'équipage aillent directement dans la salle contaminée par les radiations pour faire les soudures nécessaires.
Il n'y avait pourtant à bord qu'une protection sommaire pour faire face à ces radiations et un accident supplémentaire exposa l'équipage dans la salle du réacteur à encore davantage de particules radioactives...

La contamination s'étendait désormais à l'ensemble du bâtiment.
Un groupe d'hommes décida donc de rentrer dans la pièce du réacteur pour terminer la soudure qui avait échoué précédemment, mais ils n'avaient aucune connaissance des risques qu'ils prenaient...
Un lieutenant, quant à lui conscient des risques se fit volontaire et aida l'équipe à terminer le travail.

Les hommes qui réussirent l'exploit moururent quelques instants plus tard dans des souffrances atroces.
Le mécanisme qui fut construit permit de faire réduire la température, mais cette chute soudaine aggrava la contamination de l'ensemble du sous-marin menaçant le reste de l'équipage du même sort que celui qui fut subi par leurs coéquipiers...

Le commandant prit la décision d'utiliser la propulsion de secours pour rejoindre le reste de la flotte.
Cependant, d'autres officiers lui suggérèrent de mettre le cap sur l'île Jan Mayen afin d'y couler le bâtiment. Mais, ceci sous-entendait que la technologie top-secrète qui permettait au K-19 de fonctionner ne le serait plus et cela exposerait publiquement l'échec de l'union soviétique au reste du monde... Il était donc hors de question pour le commandant d'écouter ces suggestions.
Pour prévenir tout acte de mutinerie il jeta toutes les armes à la mer et menaça de mort toute personne qui tenterait d'inciter à la rébellion.

A 300 km de là, le bâtiment du capitaine Grigori Vassen reçut un signal très faible en provenance du K-19. Cependant, la position exacte de ce dernier restait inconnue.
Vassen décida accompagné par un autre submersible de partir à sa recherche, ce qui se conclut par un succès inattendu.

Face à l'absence d'indication de Moscou, le chef d'équipage du K-19 décida de faire évacuer ses hommes sur les deux sous-marins à proximité.
Il ordonna à ceux-ci de se tenir prêt à ouvrir le feu sur le K-19 au cas où il serait intercepté par des forces de l'OTAN.

Finalement, après la mort de quatorze hommes, Moscou envoya un bâtiment pour monter la garde du sous-marin top-secret, ce qui permit aux membres de l'équipage restant de pouvoir retrouver leur terre natale et de mettre ainsi un terme à cette tragédie...
Concernant le K-19, il fut remis en état et il reprit son service en 1965.

Afficher/Masquer les commentaires (3)
Pour laisser un commentaire vous devez vous connecter ! Cliquez ici pour vous inscrire
gegecat - Conviction : Indéfini
Troll des villes | 20 Jun 12 14:52:02 | 0 commentaires | 2068 Pts | 53 vidéos | 🔗
Oupsss, erreur de ma part, rien à voir... :oops:
gegecat - Conviction : Indéfini
Troll des villes | 20 Jun 12 14:17:12 | 0 commentaires | 2068 Pts | 53 vidéos | 🔗
http://www.mystere-tv.com/la-perte-du-sovietique-k-129-et-de-l-americain-scorpion-v1687.html

C' est toujours bien d' avoir plusieurs vidéos sur un sujet...
alpacks - Conviction : Indéfini
Initié | 20 Jun 12 09:37:52 | 162 commentaires | 231 Pts | 0 vidéos | 🔗

Dommage, il eu par le passé des documentaires sur le K19 d'une meilleure qualité que celui ci ...

Me rappel d'un doc K19 sur Arte, autrement "mieux" quand même ...
1
Le top des vidéos de la semaine
Les derniers commentaires
  • roblor : Excellent, tres bonne recherche et bien documenté avec humour, pour parler d'un sujet qui peu…
  • tim26 : Que fait on d'un autre choix d'intervention ? .. qui aurait en plus prouver la réalité d'une…
  • tim26 : Farpaitement .. Machin à raison mdr ! (Salutation "P"apollo ;) ) ..ç'est même expliqué par le…
  • max51 : Car avant c'était secret !
  • @dom40 : Ont apprend pas grand chose !!
Les meilleurs contributeurs du mois