La chute de l'empire Hittite à Hattusa

Partager sur Facebook Twitter
La chute de l'empire Hittite à Hattusa
Les Hittites étaient féroces, une civilisation dont les puissants rois guerriers n'ont pas hésité à étendre leur territoire par des combats acharnés.

Malheureusement, nous en savons peu sur eux, mais il reste toutefois les vestiges de leur capitale, Hattusa. Leur cité leur était enviée par les égyptiens, c'est pour cette raison qu'ils surveillaient leurs arrières pour ne pas être encerclés et pris en siège, ce qui bien évidemment aurait pu être fatale à ce peuple.

Pendant plus de trois mille ans, seuls les temples égyptiens ont gardé la mémoire de l'affrontement finale entre les deux peuples (la bataille de Qadesh) et bien entendu, chaque hiéroglyphe clamait haut et fort la victoire de Ramsès. Mais à Hattusa, des tablettes d'archives ont été retrouvées et selon leurs écrits, Ramsès aurait été pris au piège par les Hittites et aurait échappé de peu à une mort certaine, en étant sauvé par des renforts. C'est à son retour en Égypte qu'il aurait fait gravé sur la roche sa triomphale réussite, alors qu'il n'en était rien. Il est d'ailleurs bien connu que les pharaons proclamaient souvent leurs victoires, laissant au peuple la chance d'ignorer leurs défaites. Il ne faut pas oublier qu'il étaient censés êtres des dieux et les dieux ne perdent pas.

Les Hittites respectaient des règles strictes de succession dynastique, cela a contribué à la longévité de l'empire, du moins jusqu'à ce que l'un des leurs (Hattusili) enfreigne les lois et renverse son cousin pour accéder au pouvoir. Suite à cela, il a décidé d'agrandir la cité, peut-être pour faire oublier son méfait qui sait, mais quoi qu'il en soit, il a commencé par le temple de la capitale.

Il était le plus grand bâtiment de la ville, il abritait les statues des divinités qu'adoraient ce peuple. Les rempart de la cité en faisaient un lieu très sécurisé et pour ne rien gâcher, la vue sur la vallée était magnifique. Les tablettes ne mentionnent pas l'utilité du bassin situé dans le temple qui dominait la ville, il est donc une énigme pour les archéologue actuels, même s'ils pensent que l'on y prenait des bains purificatoires.

Le halle de réception quant à lui était de taille conséquente, il y avait largement de quoi accueillir une foule complexe. Les appartements privés du roi Hattushili se trouvaient un peu plus loin, mais seule la famille royale et quelques proches dignes de confiance pouvaient y séjourner.

Mais qu'est ce qui a pu causer la chute si soudaine de ce peuple ? Comment la ville a-t-elle si vite pu tomber dans l'oubli ? Nous sommes certains que le peuple a connu sa fin trente ans après le règne d'Hattushili. Selon certains, ce serait en parti à cause d'un feu qui se serait déclaré dans l'enceinte du temple. Il y a sûrement eu un affrontement pour l'accession au trône et c'est ce qui aurait précipité la chute de la ville.

Afficher/Masquer les commentaires (0)
Pour laisser un commentaire vous devez vous connecter ! Cliquez ici pour vous inscrire
Le top des vidéos de la semaine
Les derniers commentaires
  • roblor : Excellent, tres bonne recherche et bien documenté avec humour, pour parler d'un sujet qui peu…
  • tim26 : Que fait on d'un autre choix d'intervention ? .. qui aurait en plus prouver la réalité d'une…
  • tim26 : Farpaitement .. Machin à raison mdr ! (Salutation "P"apollo ;) ) ..ç'est même expliqué par le…
  • max51 : Car avant c'était secret !
  • @dom40 : Ont apprend pas grand chose !!
Les meilleurs contributeurs du mois