L'histoire de Godefroy de Bouillon

Partager sur Facebook Twitter
L'histoire de Godefroy de Bouillon
Que sait-on réellement de lui ? Godefroy de Bouilllon fut le premier souverain du royaume de Jérusalem. Il est né vers 1060 en France à Boulogne, et son château se situait en Ardennes. Fils d'Eustache de Boulogne, et d'Ide de Lorraine, Godefroy est duc de Basse-Lorraine. Son frère Baudouin sera lui aussi roi franc à Jérusalem. Godefroy de Bouillon mourut le 18 juillet 1100 à Jérusalem, ayant refusé le titre de Roi. Il était un descendant de Charlemagne, et grâce à son parcours il devint une légende.

Sa vie fut remplit de croisade afin de défendre les chrétiens. L’une des plus importantes fut celle commandé par le Pape Urbain II, afin de libérer Jérusalem et l’empire Byzantin des musulmans. Chef de cette croisade, il vend ses biens et ses châteaux pour la financer. Il se mit en route le 15 août 1096, accompagné de ses frères et de nombreux nobles.

Cette croisade à pour but de libérer la terre sainte de l’invasion des musulmans. Le 15 juillet 1099 Jérusalem est récupérer après une longue bataille. La couronne de Jérusalem lui ai proposé mais il la refuse, acclamant qu’il ne portera point de couronne d’or à l’endroit même ou Jésus Christ à dut porter une couronne d’épines. Il se positionne ainsi en tant que défendeur de l’Eglise. Son rôle est désormais de garder le tombeau du Christ et la ville de Jérusalem, d’attribuer des terres aux vaillants chevaliers, de conquérir et pacifier les villes voisines, de veiller au bon déroulement de la justice, et de faire fonctionner l’économie.

Le 18 juillet 1100 Godefroy décède après être partis en expédition. On pense qu’il fut empoisonné.

La légende de Godefroy de Bouillon né grâce à Guillaume de Tyr, ayant rédigé le premier ouvrage à son sujet, intitulé « L’Histoire d’Eracles ».

On le décrit comme dedans un homme plein de courages ayant accomplit des actes fabuleux. Prudent, modéré, simple, fort, c’était un homme d’honneur accompagné d’une vive piété et craignant Dieu. Il était également d’une beauté inconditionnelle. Il n’a pas eu de femme, et était considéré comme un « moine-soldat ». On le renomma le « Chevalier du Cygne ». Une statut de lui fut édifié sur la place Royale de Bruxelles.

Il dit un jour une phrase que traversera les temps : « l’homme doit se souvenir qu’il n’est que poussière et qu’il retournera en poussière ».

La Belgique et la France se partage la naissance du Héros. Les historiens Belges exaltent sa naissance à Baisy. Ses qualités martiales et sa foi envers Dieu sont glorifiées. Il devint un modèle pour le peuple Belge.

Des écrits ont également prouvé que Godefroy était Français. Des tapisseries le représentant sont exposées à l’ancienne cathédrale d’Arles.

D'après la légende, lors de ses funérailles tous les chrétiens, Français, Italiens, Syriens, Arméniens, Grecs, y compris les infidèles, Arabes et Sarrasins, pleurèrent le décès du défunt.

Il fut enterré dans l’église du Saint Sépulcre où une épitaphe en latin sera gravée sur sa pierre tombale quelques temps après.

Afficher/Masquer les commentaires (2)
Pour laisser un commentaire vous devez vous connecter ! Cliquez ici pour vous inscrire
Hyde - Conviction : Entre deux
Passionné | 17 Feb 14 19:42:08 | 90 commentaires | 253 Pts | 0 vidéos | 🔗
C'est bien de parler de ces personnages que les programmes scolaires et reportages télés évitent de nos jours...
Cloudore - Conviction : Entre deux
Virtuose | 14 Jan 14 13:04:40 | 333 commentaires | 470 Pts | 0 vidéos | 🔗
C'est assez tendancieux comme documentaire.
Ils parlent du traumatisme des musulmans mais jamais du traumatisme subis par les chrétiens lors de la conquête musulmane de provinces comme la Syrie, l'Egypte ou l'Afrique qui étaient chrétiennes depuis des siècles.
Par exemple, ils parlent à un moment de Konya comme d'une sauvage agression des terres musulmanes. Or Konya ou plutôt Iconium avait été conquise une vingtaine d'années auparavant par les turcs suite à la défaite de l'empereur byzantin Romain IV Diogène à Mantzikert en 1071, après un millénaire de christianisme.
Cette défaite de Mantzikert avait ouvert tout le centre et le sud de la Turquie actuelle aux turcs et c'est ce qui a déclenché les croisades.

Pour le massacre de Jérusalem, c'était malheureusement la règle pour tous, chrétiens ou musulmans. Il faut bien se rappeler qu'à cette époque, les armées n'avaient ni logistique ni services de santé. Les armées vivaient sur le pays et dans le cas d'un siège trop long, elles épuisaient le pays et souffraient de la famine. En plus un trop grand nombre d'humains et d'animaux au même endroit était source d'épidémie. C'est ce qui est arrivé à l'armée turque qui assiégeait Viennes 500 ans plus tard et qui fut ravagée par une épidémie de peste avec pour conséquence la fuite des soldats turcs.
Les conquérants, chrétiens ou musulmans, devaient par tous les moyens éviter cela et laissaient le choix entre une capitulation rapide à moindre cout et le massacre général en cas de résistance prolongée.
1
Le top des vidéos de la semaine
Les derniers commentaires
  • sorciere03 : Une souris sauteuse
  • sorciere03 : Waouh intéressent une nouvelle découverte ,je suis d ' accord avec DAVOU 21 on a juste…
  • sorciere03 : Désoler si je n' etait pas très active ses dernier temps mais je travaille et fini tard , c '…
  • sorciere03 : Ses mecs ce font peur avec leur ombre lol mais le blog foot existe
  • sorciere03 : J' ai vue l' émission en question c' etait bien un animal car les mouvements etait bien naturel
  • darkknight : Il y a un site semblable au Québec que j'ai pu expérimenter...C'est juste une illusion d'optique…
  • bassoan : biensûr que la réincarnation existe! de toute façon l âme doit rendre des comptes : exemple…
  • bassoan : tout est une copie d 'une copie imaginé s il fallait tout refaire à chaque fois !!!
  • erick m : la puissance compte aussi
Les meilleurs contributeurs du mois