L'apocalypse pour bientôt ?

Partager sur Facebook Twitter
L'apocalypse pour bientôt ?
Notre planète est née de la conjugaison d'une multitude de hasards. Progressivement, l'homme s'est imposé comme l'être plus intelligent de toutes les espèces vivantes en causant parfois des dommages irrémédiables aux écosystèmes.

Notre petite planète bleue est donc le fruit de la chance mais comme jamais rien n'est éternel dans l'Univers, il ne faudrait finalement qu'un autre concours de circonstances (malheureux, celui-là) pour qu'elle disparaisse à jamais du système solaire. L'homme le sait pertinemment et c'est même l'une de ses craintes ancestrales, une peur qui le pousse parfois à se replier dans des refuges spirituels.

Sans être catastrophiste, nous savons déjà que l'humanité ne survivra pas, reste à savoir quand et comment elle s'éteindra. En tous cas, ce ne sont pas les prophéties qui manquent en matière de fin du monde. Comme si cette affirmation s'avérait insuffisante, la preuve en est donnée par cet historien (Luc Mary) qui s'est amusé à recenser les prophéties concernant la fin du monde depuis la chute de l'empire romain. Jusqu'à présent, cet historien en a déjà dénombré plus de cent quatre vingt. Depuis la nuit des temps, le mythe de la fin du monde repose sur des craintes populaires diffuses (peur de l'invisible, de l'avenir, de ce que l'on ne maitrise pas).

Certaines religions surfent sur la vague de l'apocalypse, quant aux scientifiques, ils préfèrent écarter l'idée de la main du «châtiment divin» pour l'humanité mais rejoignent les religieux sur un point capital : tout est périssable dans la nature.

Qu'est ce qui pourrait bien provoquer la fin des temps ? Nos yeux doivent d'abord se tourner vers le ciel. Il n'est pas exclu que le soleil (qui est en activité permanente) devienne notre bourreau. Ses violentes éruptions solaires peuvent grandement influer sur le champ magnétique terrien et brouiller complètement nos systèmes de télécommunication. (Comme ce fut le cas en 1989 et 2003 dans certaines parties de la planète).

Comme nos sociétés contemporaines ne sont guère accoutumées à ce genre de «blackout», il en résulterait probablement un chaos sans précédent par effet domino. Imaginez-vous un seul instant devoir faire sans internet, sans électricité, sans téléphone portable... Cela n'est guère enthousiasmant, mais c'est pourtant bien ce qui risque d'arriver. Remarquons aussi que le soleil n'est pas éternel et que d'ici un milliard d'années, notre planète risque de devenir invivable pour tous les organismes vivants vu la montée du thermomètre.

D'un point de vue strictement statistique, donc, la principale menace pour l'humanité provient du ciel, et en particulier du soleil. D'autres personnes pensent plutôt que la fin du monde arrivera bien avant en invoquant d'autres origines. Parmi ces dernières, l'on retrouve la main de forces divines ('l'apocalypse de Saint Jean' dont nous avons déjà parlé sur mystere-tv), mais aussi les chutes d'astéroïdes (hélas bien plus probables).

Pour envisager le pire, les télescopes du monde entier sondent l'espace en permanence depuis pas mal d'années. Il est en général assez difficile d'évaluer la taille, le poids, la composition, ou encore la trajectoire de ces astres. Apophis illustre parfaitement ces difficultés d'évaluation, des difficultés qui vont se perpétuer avec trois cent autres astres susceptibles de frapper la Terre d'ici la fin du siècle. Ces dangers sont toutefois à nuancer étant donné que des études très sérieuses visent à les dévier de leurs trajectoires avant qu'ils ne percutent notre petite planète bleue.

Sans véritable transition, Vincent Courtillot (géophysicien français) abordera l'extinction des dinosaures en insistant sur le rôle joué par les éruptions volcaniques lors de cet épisode. La catastrophe du Vésuve est là pour nous rappeler que nous ne pouvons difficilement anticiper ces éruptions. Même un sismologue avouera notre méconnaissance actuelle du fonctionnement des volcans, et-ce malgré des études scientifiques de plus en plus approfondies dans ce domaine. En toute fin de ce documentaire séduisant, nous étudierons les liens ténus qui relient l'homme à la nature, de quoi se poser diverses questions après la survenue d'un cataclysme quelconque.

Afficher/Masquer les commentaires (18)
Pour laisser un commentaire vous devez vous connecter ! Cliquez ici pour vous inscrire
sergio81 - Conviction : Entre deux
Membre | 25 Dec 13 19:00:05 | 56 commentaires | 60 Pts | 0 vidéos | 🔗
notre planete serait néé de la conjugaison d'une multitude de hasards et serait donc le fruit de la chance? ahurissant de dire des choses pareilles et completement faux! tout serait donc gouverné par le hasard qui nous aurait amenes ou nous en sommes actuellement! merci pere noel!!
billy braillard - Conviction : Indéfini
Gourou | 25 Nov 13 03:46:46 | 0 commentaires | 366 Pts | 0 vidéos | 🔗
spender a écrit:
Stopper les centrales veut dire ne plus avoir de production et donc plus d'argents pour s'en occuper, ça veut dire aussi revenir au charbon qui au niveau des maladies respiratoires est un peu plus actif que la radioactivité .


Source : Les Echos n° 20898 du 25 Mars 2011 • page 23

Schéma des différentes sources de radiations :




Source : Cogema


Ya pas que le charbon, spender,...

bien sûr , il y a le problème des maladie professionnelles du travail.Mais il y a encore un plus gros problème de cupidité chez l'homme.
la Chine, puisque tu la cites , est une dictature capitalo-communiste, le rendement, la production, passe bien avant la santé des ouvriers qui produisent.

On pourrait faire beaucoup mieux, beaucoup plus, pour protéger ces ouvriers. Penser plus à leur bien être, mais ça couterais de l'argent...Et les riches, de quelques bord qu'ils soient,et les dirigeants, exigent toujours un maximum de profits (pour eux,bien sûr ), fus ce au détriments des petites gens qui les servent.
Et c'est bien ce qui se produits....

PaTresNormaL - Conviction : Entre deux
Guide | 25 Nov 13 03:05:16 | 455 commentaires | 513 Pts | 17 vidéos | 🔗
D'après moi l'homme va détruire notre monde...
spender - Conviction : Indéfini
Membre | 24 Nov 13 23:07:59 | 0 commentaires | 89 Pts | 0 vidéos | 🔗
Stopper les centrales veut dire ne plus avoir de production et donc plus d'argents pour s'en occuper, ça veut dire aussi revenir au charbon qui au niveau des maladies respiratoires est un peu plus actif que la radioactivité .

L'an dernier, 2.433 personnes sont mortes dans les mines de charbon chinoises, selon les statistiques officielles. D'après des organisations de défense des travailleurs, le bilan humain serait en réalité beaucoup plus lourd.

Selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), la Chine compte plus de 600.000 mineurs malades des poumons du fait de leur profession.

Source : Les Echos n° 20898 du 25 Mars 2011 • page 23

Schéma des différentes sources de radiations :



L'irradiation médicale constitue la source d'exposition à la radioactivité artificielle la plus importante du fait du développement de la radiothérapie, de la médecine nucléaire

Source : Cogema
billy braillard - Conviction : Indéfini
Gourou | 24 Nov 13 21:41:08 | 0 commentaires | 366 Pts | 0 vidéos | 🔗
ET d'ailleurs, au sujet du nucléaire , je voudrai faire remarquer une chose importante.Même exemplaire.

En septembre dernier je crois, le Japon a fermé sa dernière centrale nucléaire. Il n'y en a plus en service actuellement dans le pays. Le Japon, après la catastrophe de fukushima y a donc renoncé.
Pour ses besoins énergétiques, il n' emploiera plus que des sources "classiques " on va dire. Charbon, gaz, pétrole, hydrolique, bio carburant,etc,

Or c'est quand même un grand pays industriel de plus de 100 millions d'habitants.
Cette décision courageuse, exemplaire est la preuve qu'on peut se passer du nucléaire.

Nous devrions militer en France pour que nous fassions la même chose. C'est tout à fait possible !
Mais j'ai bien peur, que même en cas, d'une catastrophe type Tchernobyl ou fukushima, dans l'une de nos centrales, cela ne changerait pas la ligne de conduite officielle pour le " presque " tout nucléaire...
billy braillard - Conviction : Indéfini
Gourou | 24 Nov 13 21:18:54 | 0 commentaires | 366 Pts | 0 vidéos | 🔗
oss117 a écrit:
@lucnico

Je crois que les propos de Mitsuhei Murata ne sont pas réalistes.

Les radiations posent un sérieux problème de santé publique. C’est certain. Et personne ne dira le contraire.

Néanmoins, de là à affirmer que les accidents nucléaires risquent de mettre en péril l’humanité et la civilisation... il y a un fossé.

De mon point de vue, les accidents nucléaires ne risquent pas de mettre en péril l’humanité et la civilisation.

Comme le montrent les études menées à Tchernobyl, les radiations n’ont pas exterminé la vie. Au contraire, la biodiversité de la zone a augmenté. Les espèces vivantes évoluent par sélection naturelle.

Pour les hommes (comme pour les animaux), à « court terme » (au regard des processus d’évolution), les radiations sont synonymes de maladie. C’est pénible, effrayant, mais ça ne va pas exterminer la race humaine.

Note : les animaux, eux ne sont pas effrayés, ils le vivent bien... Leur nombre augmente.

Il y a deux facteurs qu’il faut prendre en compte :

L’évolution : le génome s’adapte. C’est long à l’échelle d’une vie humaine... mais c’est rapide à l’échelle de l’histoire de l’homme.

La médecine : les radiations détruisent le code génétique (en cassant des liaisons moléculaires). Autrement dit, de façon simple : les radiations engendrent un vieillissement prématuré de l’organisme. Rien ne dit que nous ne trouverons pas une solution pour régénérer un code génétique endommagé. De mon point de vue, c’est tout à fait réalisable (pourquoi en serait-il autrement ?). Sauf que l’on ne sait pas encore comment procéder... Mais si les radiations deviennent une cause majeure de mortalité, alors on se penchera probablement sur le problème.

Ne dramatisons pas...


Oui,oss117, c'est vrai qu'à Tchernobyl la vie continue et de plus belle ( sauf pour l'homme quand même notons le...) les espèces végétales les plus frustes ont survécus ( les " mailles " de leur génomes sont plus grande et donc les radiations sont passée à travers )Les animaux s'adaptent. des loups sont même revenus dans la région, eux qui avaient disparus du temps de l'occupation de l'homme...

Mais n'empêche que l'homme n'y revient toujours pas. Que cette catastrophe a fait des centaines de milliers de mort. Qu'elle a affecté de nombreux autre pays et qu'elle y a engendré de cancers parmi leur population.
Et il faut faire remarquer qu'une catastrophe de ce type peut nuire à une bonne partie du monde , sinon sa totalité... Fukushima l'a de nouveau prouvé.
Ces raison suffisent à mon sens pour abolir l'exploitation du nucléaire.

Bien sûr, oss117, que quelque soit la catastrophe mondiale qui affecterait l'humanité entière, il y aurait toujours des survivants. Même dans le cas d'une guerre nucléaire mondiale avec destruction des centrale atomiques. Mais note, qu'il n'y aurait pas que les radiations à prendre en compte. Mais je ne vais pas approfondir.
Donc, c'est par ce noyau de survivants qu'une nouvelle humanité naîtrait. mais n'empêche que l'ancienne serait détruite, des milliards de mort... Qu' on reviendrait à un état primitif et qu'il faudrait tout recommencer.
Ce n'est pas ce que tu veut, n'est ce pas ?
Ces raisons justifient, à mon sens, l'abolition du nucléaire, sous toutes ses formes
Pour l'instant , on a éviter une telle guerre. Mais qui peut affirmer que ce sera toujours le cas ?

Alors prenons les devants et éliminons un énorme risque potentiel, en éliminant le nucléaire.....
billy braillard - Conviction : Indéfini
Gourou | 24 Nov 13 20:27:39 | 0 commentaires | 366 Pts | 0 vidéos | 🔗
oss117 a écrit:
@billy braillard

Pour réaliser ce que tu évoques (déplacer la terre, « éteindre » une super éruption volcanique...), il est nécessaire de disposer de moyens techniques extrêmement élevés.

Si l’on dispose un jour de tels moyens, alors rien ne nous empêchera d’aller nous installer sur d’autres planètes, sur des astéroïdes, voire en plein vide spatial.

D’un point de vue stratégique, la seconde solution me semble meilleure. En effet, il y a des dangers que l’on ne peut pas éviter. Il y a toujours des limites à la technique.

Récemment, par exemple, j’ai appris qu’ils existent des trous noirs vagabonds. Ils errent dans l’espace et ils sont pratiquement impossibles à détecter. Si un trou noir vagabond est sur une trajectoire de collision avec la terre... il faudrait une technologie absolument incroyable pour espérer nous en tirer. Il serait bien plus réaliste de quitter la terre...

D’un point de vue stratégique, il vaut mieux éviter de mettre tous les oeufs dans le même panier. Il n’est pas nécessaire d’avoir fait polytechnique pour comprendre ça. C’est une simple question de bon sens.

Les oeufs, se sont les hommes, et le panier, c’est la planète. Traduisez : il ne faut pas mettre tous les hommes sur la même planète. C’est une simple question de bon sens... accessible à tous.

Par conséquent, d’un point de vue purement pragmatique, la meilleure solution pour assurer la survie de l’espèce est de développer les techniques spatiales (ce qui passe par l’intelligence artificielle, la robotique, la connaissance médicale, la symbiose homme/machine...).

De toutes les façons, je pense que cette évolution est inscrite dans les gênes de l’homme. Il m’apparaît évident que l’homme va voyager dans l’espace... C’est certain. On ne va pas rester cloué au sol alors que l’on pourrait explorer de nouveaux mondes...

L’homme est un « animal très curieux ». Il ne cesse d’explorer son environnement... et il ne cesse d’aller toujours plus loin au fur et à mesure qu’il repousse les frontières de son environnement. Il y a 100 ans, nous n’étions pas descendus au plus profond des fosses océaniques. Aujourd’hui, c’est chose faite.

Non, l’homme ne va pas rester sur la terre. Sa nature le pousse à aller voir ce qu’il y a ailleurs. C’est comme ça. Et, naturellement, spontanément, il va s’installer sur d’autres planètes. Il colonisera l’espace comme il a colonisé la terre... à condition qu’une catastrophe ne lui tombe pas sur la tête avant


bien sûr oss117, on peut aller dans plusieurs voies.
Et c'est bien ce qui se fait.
Pour moi la technique n'a pas de limite et ne peut pas en avoir en fait. Chaque phénomène a son savoir, sa technique. On atteint un seuil et puis on le passe, etc,.

Bien que l'homme est curieux et il ne s'empêchera pas d'explorer le cosmos. Mais est ce une bonne chose ? Je ne crois pas. Si l'homme reste toujours aussi peu évolué, aussi mauvais, ce sera un poison pour l'univers, et il faut tout faire pour l'empêcher d'essaimer.

Pour moi,le plus important est une évolution spirituelle, psychique. Une évolution qui l'empêche de suivre le mal. Rien d'autre. On est loin de ça.
Les connaissances intellectuelles, techniques sont secondaires.

En tout cas, pour l'instant, on constate que pour les vols habité hors de l'orbite basses terrestre, c'est au point mort. C'est même l'impasse totale semble t' il...
Y aurait il un sérieux empêchement ?
spender - Conviction : Indéfini
Membre | 24 Nov 13 17:03:01 | 0 commentaires | 89 Pts | 0 vidéos | 🔗
Nous sommez en paie et avec assez d'argents et de savoir faire pour agir et pourtant regarde le désastre...

Black-out totale des autorités. En France des milliers de cas de cancer de la thyroïde auraient pu être évités si dans les 3 samaines suivants la contamination la vente de produits laitier avait été interrompue ...

Pour infos un état des lieux de la contamination radioactive en France.

http://www.criirad.org/actualites/tchernobylfrancbelarus/tchernobylmisajourjuil05/sommairecartessecteur.html

Le black-out est encore pire dans le nucléaire militaire, et n'oublions pas celui qui est le plus en directe avec la population le nucléaire médicale ou ont égare des barres radioactives dans la nature ....

L'essentiel dans le nucléaire c'est la communication et le souvenir à très très long terme ...
oss117 - Conviction : Indéfini
Connaisseur | 24 Nov 13 16:19:14 | 276 commentaires | 330 Pts | 0 vidéos | 🔗
spender a écrit:

8 millions de personnes qui meurent chaque année du cancer dans le Monde. Selon l'American Cancer Society, plus de 12 millions de nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués en 2007


C’est trop. Mais il faudrait peut-être rappeler certains chiffres, comme, par exemple :

En France, au 17e siècle, 25 à 30% des nouveau-nés meurent avant 1 an; 50% avant 20 ans.
En France, en 1750, l’espérance de vie était, en moyenne, de 25 ans.


Question : l’Ukraine et le Japon ont connu deux catastrophes nucléaires. Pour autant, les chiffres de la mortalité infantile et de l’espérance de vie vont-ils s’aligner avec ceux rapportés plus haut ?

Réponse : non. Les catastrophes nucléaires ont un impact sur la santé publique. Mais il faut relativiser les choses. Le manque d’hygiène, l’ignorance médicale, les famines, et les conditions de vie violentes sont des facteurs beaucoup plus meurtriers que ne le sont les radiations.

Question : dans le passé, les conditions de vie étaient vraiment mauvaises (25 à 30% des nouveau-nés meurent avant 1 an; 50% avant 20 ans...). Elles étaient beaucoup plus mauvaises qu’en Ukraine et qu’au Japon aujourd’hui. Cela a-t-il provoqué la disparition de la race humaine, ou, pour le moins, la disparition de la civilisation ?

Réponse : non, puisque nous sommes là.

Donc il faut arrêter de faire peur aux gens... Je ne suis pas en train de dire qu’il ne faut rien faire. Mais il faut arrêter de faire peur aux gens. Il y a des problèmes bien plus graves que la radiation.
spender - Conviction : Indéfini
Membre | 24 Nov 13 15:37:20 | 0 commentaires | 89 Pts | 0 vidéos | 🔗
oss117 a écrit:

Note : les animaux, eux ne sont pas effrayés, ils le vivent bien... Leur nombre augmente.


Et oui l'homme est pire que les radiations ...
La vie s'adapte à tout depuis 4,5 milliards d'années on à même trouver des bactéries dans l'eau des réacteurs nucléaires.

et puis il n'y a que :

8 millions de personnes qui meurent chaque année du cancer dans le Monde. Selon l'American Cancer Society, plus de 12 millions de nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués en 2007


N'est il pas ...
12
Le top des vidéos de la semaine
Les derniers commentaires
  • sorciere03 : Une souris sauteuse
  • sorciere03 : Waouh intéressent une nouvelle découverte ,je suis d ' accord avec DAVOU 21 on a juste…
  • sorciere03 : Désoler si je n' etait pas très active ses dernier temps mais je travaille et fini tard , c '…
  • sorciere03 : Ses mecs ce font peur avec leur ombre lol mais le blog foot existe
  • sorciere03 : J' ai vue l' émission en question c' etait bien un animal car les mouvements etait bien naturel
  • darkknight : Il y a un site semblable au Québec que j'ai pu expérimenter...C'est juste une illusion d'optique…
  • bassoan : biensûr que la réincarnation existe! de toute façon l âme doit rendre des comptes : exemple…
  • bassoan : tout est une copie d 'une copie imaginé s il fallait tout refaire à chaque fois !!!
  • erick m : la puissance compte aussi
Les meilleurs contributeurs du mois