John Wayne Gacy : Un des pires tueurs en série de l’histoire

Partager sur Facebook Twitter
John Wayne Gacy : Un des pires tueurs en série de l’histoire
Note de l'auteur : Ce documentaire porte sur la vie de John Wayne Gacy, un tueur en série qui a commit des meurtres particulièrement horribles. Nous avons bien conscience que ce genre de vidéo n'est pas dans la ligne habituelle du site, mais estimons que sa vie et la façon dont il à commencé et à tuer sont des points tout de même intéressants et pour le moins mystérieux.


John Wayne Gacy a vécu sous le joug d'un père autoritaire et ce, surtout envers lui. Il voulait en effet voir son fils accomplir de grandes choses et ne lésinait pas sur les punitions. Toutefois, il aimait passer du temps avec lui même si ces deux-là n'avaient pas vraiment le même genre de passes-temps. John préférait en effet passer du temps avec ses sœurs, il cuisinait et jouait avec elles ou encore jardinait avec sa mère. Cela a d'ailleurs créé de nombreuses tensions entre les deux hommes et le jeune garçon ne comprenait pas pourquoi son père ne l'acceptait pas tel qu'il était. De plus, ce dernier n'hésitait pas à l'afficher aux yeux de tous, c'est ainsi que John s'est rapidement tourné vers sa mère, se confiant à elle dès qu'il le pouvait.

Plus tard son père s'est mit à boire ce qui n'a bien évidemment pas arrangé les choses puisqu'il a commencé à battre ses propres enfants. John lui mettait un point d'honneur à ne pas pleurer, ce qui agaçait son père au plus haut point. C'est à peu près à ce moment-là qu'un docteur a annoncé au petit garçon que son cœur avait une grave malformation, mais cela n'a pas empêché son père de l'enfoncer encore un peu plus.

Plus tard John a tenu à s'impliquer au centre de la vie de sa ville, aussi il est devenu un scout exemplaire. Mais il n'était pas comme tous ces gamins-là et ses amis s'en sont rendus compte quand ils ont retrouvés des sous-vêtements féminins dans son sac. Il semblait déjà perdu et se cherchait sans aucun doute sexuellement. Il a fini par abandonner les études, mettant un coup de massue par la même occasion sur le crâne de son père déjà fortement déçu par lui. C'est ainsi qu'il a commencé à vendre des chaussures s'éloignant ainsi du carcan familial. A côté, il n'hésitait pas à faire du bénévolat, il se sentait enfin libre et ne voulait qu'une chose, aller de l'avant sans se retourner sur un père brutal et bien trop stricte. De plus, il avait soif de reconnaissance.

Bref, il a commencé peu après à fréquenter une jeune femme de bonne famille. Ils se sont mariés et cette dernière est vite tombé enceinte. Il voyait cette grossesse comme une bénédiction, mais malheureusement la vie avec son père avait laissé des traces. C'est donc le jour de l'accouchement que John s'est retrouvé nu avec un homme, dans une chambre. On suppose alors qu'ils n'ont pas joué aux dames. Mais notre homme était perdu entre l'excitation et la honte, c'était là il ne faut pas l'oublier son premier rapport homosexuel.

Quoi qu'il en soit, ce n'était pas pour autant un mauvais papa, bien au contraire même puisqu'il semblait adorer son enfant et passait beaucoup de temps avec. Le père de John quant à lui semblait enfin être fier de son fils. C'est en 66 que la petite famille a déménagée un peu plus loin encore, John étant devenu gérant dans la restauration. Il aimait cela et mettait du cœur à l'ouvrage. Mais il y avait tout de même une part d'ombre puisque ses employés affirment aujourd'hui encore que John aimait à les contrôler. Cela étant dit, John a continué son accession mais il semble que ce soit tout de même à partir de ce moment-là que le couple ait entamé des échanges ''corporels'' avec diverses connaissances.

Un peu plus tard encore John a commencé à avoir d'irrépressibles envies pour les jeunes garçons, d’ailleurs, il en a emmené un chez lui, l'a soûlé pour le désinhiber et l'a forcé à avoir des relations sexuelles. Il lui a également donné de l'argent pour que ce dernier n'ébruite pas ce qu'il venait de se passer. Cela a marché un temps, mais l'adolescent a finalement craché le morceau à sa famille. Gacy a donc été arrêté sur ces bonnes paroles mais a affirmé que le jeune garçon n'était qu'un menteur. Bref, c'est à ce moment-là que les langues ont commencées à se délier et que d'autres témoignages sont venus grossir les rangs. Dix ans de prison pour le monsieur, privé de ses enfants et de son épouse volage. Il était quoi qu'il en soit un détenu exemplaire.

C'est alors qu'il était encore en prison que son père est décédé. John a longtemps pensé que c'était de sa faute et s'est en quelque sorte vengé sur ses co-détenus. Il leur faisait la vie dure et notamment quand il pensait que ces derniers aimaient les hommes (comme lui en somme, il se battait sans aucun doute contre ses propres démons à n'en pas douter).

Bref, c'est au bout de seize mois qu'il a pu être libéré et ce, pour bonne conduite. Il est allé vivre auprès de sa mère et a très vite retrouvé un travail et une nouvelle amie par la même occasion. Cette dernière savait pertinemment quel homme il avait été et n'en semblait pas plus choquée que cela. Malheureusement, ses vieux démons ont vite refait surface et il a de nouveau tenté d'approcher des jeunes hommes. C'est d'ailleurs de cette façon qu'il a commis son premier meurtre, ayant sans doute eu peur de retourner en prison s'il venait à être découvert.

Les meurtres à partir de là n'ont plus cessé et de plus, il commençait à torturer ses victimes avec une violence et un sang-froid rare. A côté, il aimait à se déguiser en clown pour faire plaisir aux enfants de l’hôpital le plus proche et pour leur redonner le sourire. Il n'hésite pas à donner de sa personne à sa ville tout en continuant à tuer à côté (plus de trente trois victimes à cette époque-là déjà).

Il a finalement été arrêté quelques temps après mais a affirmé aux autorités qu'il n'était absolument pas responsable de ses actes. Cela a bien du les faire rire d'ailleurs quand on sait avec quel sang-froid il mettait à mort ses victimes. Quoi qu'il en soit, ses proches ont eu beaucoup de mal à croire qu'il ait pu tuer de cette façon, ils ne pouvaient s'empêcher de l'aimer.

C'est en 80 que son procès a eu lieu, il était accusé d'avoir tué trente trois personnes en tout. Ses avocats ont bien tenté de le faire passer pour un fou aux yeux de la justice, mais rien n'y a fait, il a été condamné à mort.

Aujourd'hui, de nombreuses chansons ont été écrites sur son histoire et sa cellule a même servie de décors à la très célèbre série ''Prison Break''. Nous pouvons également voir un dérivé de son personnage (lorsqu'il se déguisait en clown) dans la série à succès ''American Horror Story''. Monsieur Gacy vendait aussi ses toiles aux plus offrants, le nouveau passe-temps qu'il s'était trouvé en prison. Il a écrit un livre qu'il a nommé ''A question Of Doubt'' dans lequel il disait estimer être une victime et non un bourreau. Selon lui, ses employés auraient été à l'origine de ces meurtres.

A ce jour il est évidemment mort. Mais il reste difficile de comprendre comment cet homme a pu en arriver là. D'ailleurs les scientifique tentent de saisir les pulsions qui faisaient de lui un meurtrier, ils ont pour cela prélevé son cerveau et l'ont analysé sous toutes les coutures. Mais rien, aucune explication quand à cette rage qu'il avait développé. Tout le mystère de cette affaire réside donc ici.

Afficher/Masquer les commentaires (8)
Pour laisser un commentaire vous devez vous connecter ! Cliquez ici pour vous inscrire
tigam - Conviction : Convaincu
Connaisseur | 20 Nov 14 22:16:35 | 327 commentaires | 347 Pts | 0 vidéos | 🔗
allessa a écrit:


Perso je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce que tu dis. Certes il a eu une enfance difficile, mais tous les enfants qui sont éduqués à la dure et qui ont souffert ne raisonnent pas comme cet homme (si on peut encore appeler ça un homme) et ne finissent pas tueurs en série.

Il est très clair qu'il devait déjà être instable, malade ou je ne sais quoi. De plus, si l'ont part du principe que les gens comme lui sont comme ça parce qu'ils ont souffert étant petits, qu'en est-il de ceux qui ont eu une enfance pour le moins merveilleuse mais qui ont tué aussi et ce, à de multiples reprises?

Pour moi, tout cela n'a rien à voir avec l'enfance, l'éducation, la rigueur...Tout cela n'est qu'uniquement du au mental de l'enfant et à sa fragilité, ou pas. Il faut forcément qu'il y ait LE truc en plus qui leur fasse péter un plomb, même tout jeunes. Forcément une énorme faille dans leur cerveau.




une recente étude à demontrer que tout les tueurs en serie sans execption ont eu une enfance catastrophique

mais tout ce qui ont eu une enfance catastrophique ne sont pas devenu tueurs en series

a la pointe du savoir d'aujourd'hui les chercheurs avancent qu'un tiers de la personnalité vient de l'inné et deux tiers de l environnemental concernant toutes les failles ou qualités des etres humains

m'etant souvent posée cette question a ce sujet
je pense que leurs conclusion d'aujourd'hui et sans doute la plus juste
allessa - Conviction : Convaincu
Habitué | 20 Nov 14 19:23:01 | 195 commentaires | 199 Pts | 73 vidéos | 🔗
Lisa a écrit:
Je pense comme toi Allessa les gens comme cet homme sont des détraqués. Je ne comprends pas très bien ce que le médecin légiste à voulu prouvé en étudiant son cerveau? Quelle différence entre le cerveau d'une personne normale et celui d'un assassin? Au moyen âge on se penchait déjà sur la question.

Je pense que Stephen King s'est peut être inspiré de cette histoire, pour écrire son livre sur le clown diabolique?

Un clown ça fait rire les enfants, ça inspire confiance. Il faut être un monstre pervers pour se déguiser en clown pour faire le mal, comme le font certains en ce moment. C'est tout simplement révoltant.


En fait il semble que chez certains sociopathes la partie du cerveau qui gère les sentiments, les émotions, l’empathie ect, ne serait pas tout à fait pareille que chez les non sociopathes. Cela se verrait à la découpe du cerveau, post-mortem bien entendu. Il serait donc, je suppose, possible de le voir avant la mort, mais je ne suis pas certaine de ce que j'avance. C'est sans doute pour cette raison que le légiste a tenté le farfouillage cérébral

Cela étant dit, je suppose qu'un être humain tout à fait ''normal'' peut-être capable de tuer, sans qu'il ait pour autant de défaillance au niveau du cerveau..Je pense même que nous en sommes absolument tous capables, il suffit d'une étincelle, du truc en trop, d'une émotion trop forte et nous pouvons tous devenir tueur...
Lisa - Conviction : Indéfini
Maitre | 20 Nov 14 18:17:33 | 961 commentaires | 1033 Pts | 26 vidéos | 🔗
Je pense comme toi Allessa les gens comme cet homme sont des détraqués. Je ne comprends pas très bien ce que le médecin légiste à voulu prouvé en étudiant son cerveau? Quelle différence entre le cerveau d'une personne normale et celui d'un assassin? Au moyen âge on se penchait déjà sur la question.

Je pense que Stephen King s'est peut être inspiré de cette histoire, pour écrire son livre sur le clown diabolique?

Un clown ça fait rire les enfants, ça inspire confiance. Il faut être un monstre pervers pour se déguiser en clown pour faire le mal, comme le font certains en ce moment. C'est tout simplement révoltant.
Jekyll - Conviction : Entre deux
VIP | 20 Nov 14 09:06:39 | 3208 commentaires | 3289 Pts | 1268 vidéos | 🔗
J'avais ouvert une rubrique sur le forum: "Tiré de faits réels". J'y ai évoqué ce specimen...
allessa - Conviction : Convaincu
Habitué | 19 Nov 14 23:39:48 | 195 commentaires | 199 Pts | 73 vidéos | 🔗
Steffy a écrit:
Je pense que ce monsieur a déjà d'une été victime de son éducation. Lorsqu'il était petit il aimait jouer avec ses soeurs, faire la cuisine etc... choses que son père n'acceptait pas car pas assez masculin. En plus son état de santé lui interdit les jeux violents, plus tard de travailler dans l'imprimerie, d'avoir la possibilité de faire des travaux physiques.

D'après le portrait brossé, son père était tyrannique, sévère, alcoolique voire même macho. Tout cela a fait que depuis son plus jeune âge Gacy a du refouler ses pulsions sexuelles. En plus l'Amérique des années 60 n'était pas tolérante vis à vis des homosexuels.

Tout cela a fait que cela l'a perturbé, obligé de jouer un rôle en société depuis son plus âge d'un côté et ses pulsions sexuelles de l'autre , forcément il a pété un câble. Le seul moyen dans sa tête pour sauver les apparences et ne pas retourner en prison, c'était de tuer les jeunes gens.



Perso je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce que tu dis. Certes il a eu une enfance difficile, mais tous les enfants qui sont éduqués à la dure et qui ont souffert ne raisonnent pas comme cet homme (si on peut encore appeler ça un homme) et ne finissent pas tueurs en série.

Il est très clair qu'il devait déjà être instable, malade ou je ne sais quoi. De plus, si l'ont part du principe que les gens comme lui sont comme ça parce qu'ils ont souffert étant petits, qu'en est-il de ceux qui ont eu une enfance pour le moins merveilleuse mais qui ont tué aussi et ce, à de multiples reprises?

Pour moi, tout cela n'a rien à voir avec l'enfance, l'éducation, la rigueur...Tout cela n'est qu'uniquement du au mental de l'enfant et à sa fragilité, ou pas. Il faut forcément qu'il y ait LE truc en plus qui leur fasse péter un plomb, même tout jeunes. Forcément une énorme faille dans leur cerveau.

Je pense également que ce n'est pas forcément le fait d'avoir peur de retourner en prison qu'il l'a conduit à tuer et je suis certaine qu'il aurait tué, quoi qu'il en soit même si ce détail l'y a poussé plus vite... :D
Steffy - Conviction : Entre deux
Passionné | 19 Nov 14 23:11:38 | 248 commentaires | 254 Pts | 0 vidéos | 🔗
Je pense que ce monsieur a déjà d'une été victime de son éducation. Lorsqu'il était petit il aimait jouer avec ses soeurs, faire la cuisine etc... choses que son père n'acceptait pas car pas assez masculin. En plus son état de santé lui interdit les jeux violents, plus tard de travailler dans l'imprimerie, d'avoir la possibilité de faire des travaux physiques.

D'après le portrait brossé, son père était tyrannique, sévère, alcoolique voire même macho. Tout cela a fait que depuis son plus jeune âge Gacy a du refouler ses pulsions sexuelles. En plus l'Amérique des années 60 n'était pas tolérante vis à vis des homosexuels.

Tout cela a fait que cela l'a perturbé, obligé de jouer un rôle en société depuis son plus âge d'un côté et ses pulsions sexuelles de l'autre , forcément il a pété un câble. Le seul moyen dans sa tête pour sauver les apparences et ne pas retourner en prison, c'était de tuer les jeunes gens.

Steffy - Conviction : Entre deux
Passionné | 19 Nov 14 22:12:11 | 248 commentaires | 254 Pts | 0 vidéos | 🔗
Jekyll a écrit:
C'est donc "ça!"


:eyes: nous avons les mêmes références, j'y ai pensé aussi en voyant la photo de la vidéo.

J'ai aussi pensé aux clowns violeurs qui sévissent un peu partout en France en ce moment.

Bon je vais aller la voir cette vidéo, je voulais juste réagir à ton commentaire.
Jekyll - Conviction : Entre deux
Fanatique | 19 Nov 14 20:51:58 | 3208 commentaires | 3289 Pts | 1268 vidéos | 🔗
C'est donc "ça!"
1
Le top des vidéos de la semaine
Les derniers commentaires
  • sorciere03 : Une souris sauteuse
  • sorciere03 : Waouh intéressent une nouvelle découverte ,je suis d ' accord avec DAVOU 21 on a juste…
  • sorciere03 : Désoler si je n' etait pas très active ses dernier temps mais je travaille et fini tard , c '…
  • sorciere03 : Ses mecs ce font peur avec leur ombre lol mais le blog foot existe
  • sorciere03 : J' ai vue l' émission en question c' etait bien un animal car les mouvements etait bien naturel
  • darkknight : Il y a un site semblable au Québec que j'ai pu expérimenter...C'est juste une illusion d'optique…
  • bassoan : biensûr que la réincarnation existe! de toute façon l âme doit rendre des comptes : exemple…
  • bassoan : tout est une copie d 'une copie imaginé s il fallait tout refaire à chaque fois !!!
  • erick m : la puissance compte aussi
Les meilleurs contributeurs du mois