Dans le secret des scientifiques

Mystere-TV: Veuillez patienter svp !
Partager sur Facebook Twitter
Dans le secret des scientifiques
Le reportage qui nous est proposé ici est véritablement passionnant. A travers l'histoire de la science et des découvertes, il nous montre de quelles manières l'instinct ou la volonté de découvrir nait d'un chercheur, et de quelles façons les prémisses de ses travaux sont fortement liés à un phénomène récurrent dans le domaine, souvent lié à l'occultisme, à la magie ou encore l'alchimie.

Les premiers occultistes décrivaient l'univers et la réalité relative à travers ces mots "ici bas comme là-haut". C'est à dire qu'un même schéma se reproduit à n'importe quel degrés, quelque soit la point de vue adopter. Ainsi les premiers occultistes établissait une relation mystique proche du champ de conscience individuel et universel (idée reprise par Carl Jung plus tard), ayant cependant une approche plus directement liée, sans détours symboliques, à un rapprochement des Dieux.

Newton lui-même accordait une importance non négligeable à l'approche occulte, comme l'alchimie et la magie. Lui-même à la recherche de sa Pierre Philosophale, qui pourrait se traduire par la clé de la connaissance pure, il avait une approche quasi mystique du monde et de sa démarche scientifique. On apprend en effet que Newton s'adonnait à l'ascèse méditatif d'une manière tout à fait rigoureuse, proche de l'état transe, condition sine qua non pour appréhender le monde et rester concentrer sur n'importe quel problème.

Puis en prenant l'exemple de Galilée, qui devina des secrets à l'importance fondamentale pour la recherche des découvreurs futurs, et dont il est le parfait exemple du savant ayant une soif intarissable d'apprendre et de cerner l'univers, le lien entre l'héritage d'Aristote (qui voudrait une analyse et une compréhension complète du monde) et la mystique chrétienne par exemple, montre que l'intuition de la découverte n'est pas incompatible avec l'idée mystique d'appréhender le monde.
L'intuition en effet nait de la représentation, ou plutôt en est la conséquence. Même si Galilée se fera l'ennemi de l'Église et sera victime de la censure de l'Inquisition, ses idées ne dénotent pas moins la volonté de percer à jour des secrets à priori insondables, pourtant familiers de la cosmogonie religieuse.

Newton, à nouveau, s'intéressera lui de près (comme tout intellectuel de la Renaissance) à la Grèce et à sa culture. C'est à dire à sa philosophie, ses idées sur la magie, l'occultisme, l'alchimie...
Il réfutera cependant les idées d'Aristote comme l'a fait auparavant Galilée, avec le problème de la gravité et de l'atome, puis s'exposera aux problèmes des empiristes (courant philosophique fondant toute connaissance sur l'expérience).
Il sera également le membre éminent de la Royal Society, qui sera le premier mouvement à s'étendre d'une manière indélébile sur tous les enjeux de la science en tant qu'avancée humaine, et se fera l'ennemi naturel et farouche du Vatican.
Un autre de ses membres sera d'ailleurs Thomas Willis, qui fera des découvertes et des études cruciales sur l'anatomie et la neuropathologie. L'idée que le cerveau est le caveau de l'âme va commencer à poindre, tandis que le cœur était le centre de l'esprit pour les penseurs antérieurs. Mais ce médecin de renom sera toutefois confronté à la censure et aux tabous de la dissection humaine, qui est depuis longtemps contraire à la loi. Il publiera des études sur le cerveau et la pensée qui inspireront et feront sortir de l'ombre de grands chercheurs et philosophes comme John Locke, qui mettra en avant l'enjeu quant au rôle de l'esprit sur la physionomie et le monde représenté.

Mais cette idée récurrente d'intuition liée à l'état de transe, et de connaissance inconsciente et instinctive, fera encore reflet avec l'apparition de l'hypnose par Mesmer. Bien que ses prémisses sont déjà reconnus dans l'Antiquité (en Égypte ou en Grèce), son utilisation dans le contexte scientifique de l'époque aura une importance capitale, même si elle est peu à peu abandonnée par la suite avec l'apparition de l'éther dans la démarche de l'anesthésie.
Pourtant, des hommes comme Freud s'en serviront à leur tour pour sonder les secrets de l'âme au moyen de la psychanalyse et des secrets, encore embryonnaires, des idées de refoulements et d'inconscient. En effet ce dernier mettra un point d'honneur à découvrir comment soigner les douleurs de l'âme à travers la psychologie, la conscience et l'inconscience. Puis rejoint par Carl Jung qui fera un lien encore plus prononcé entre l'âme individuelle et l'âme collective, ouvrant des perspectives ô combien ambitieuses et si proches de l'occultisme.

Albert Einstein sera, lui aussi, héritier de cette démarche de l'instinct avant la démonstration. Pour lui la conscience a une incidence sur l'univers avec la physique quantique, et l'univers est à la fois représentation, et éminemment relatif.
Wolfgang Ernst Pauli à son tour reprendra cette recette, en mettant en avant les idées de synchronicité, qui souligne l'importance de la conscience présente et universelle, et d'évènements extérieurs faisant apparaitre le monde, à tord, comme pur accident, faisant prévoir une conception problématique de la conscience latente d'un monde inexistant sans âme.

Le reportage, à travers ces histoires passionnantes, a probablement pour vocation de réconcilier l'occultisme avec la science, arguant l'importance de l'indéfectible lien omniprésent depuis toujours entre le progrès et l'instinct mystique dans la compréhension et l'appréhension de l'univers. Il propose donc à la fois une réelle culture présentée, et un point de vue tout à fait pertinent dans quelque approche qu'elle soit, en supposant une ouverture d'esprit non négligeable, car fondamentalement utile.

Afficher/Masquer les commentaires (16)
Pour laisser un commentaire vous devez vous connecter ! Cliquez ici pour vous inscrire
anakin1 - Conviction : Entre deux
Guide | 25 Apr 10 10:58:42 | 0 commentaires | 562 Pts | 0 vidéos | 🔗
La conscience collective, mais dur de se faire une idée
maigret - Conviction : Indéfini
Mentor | 23 Feb 10 03:01:15 | 0 commentaires | 795 Pts | 0 vidéos | 🔗
Merci pour le compliment ^^ extranéenne.
J'en déduis que nous partageons quelques idées, au moins sur ce sujet...
extranéenne - Conviction : Indéfini
Véritologue | 17 Feb 10 22:17:25 | 3824 commentaires | 3827 Pts | 106 vidéos | 🔗
Très bon document, inconsciente conscience de la science un petit coucou en passant à Capitaine C :D et puis aussi à maigret dont j'ai apprécié le commentaire ..
Erafly - Conviction : Indéfini
Curieux | 17 Feb 10 14:20:38 | 136 commentaires | 139 Pts | 0 vidéos | 🔗
GzU je n aurai pas peu faire mieux ^^ Je suis je suis a 100 % en accord avec tes dires ^^
Très bon résumé
GzU - Conviction : Sceptique
Guide | 17 Feb 10 14:16:58 | 0 commentaires | 625 Pts | 33 vidéos | 🔗
Capitaine C
Je ne sais pas, peut-être, mais j'ai compris que tu disais que la science aujourd'hui est en replis sur elle-même dans une version abâtardis et qu'elle ne cherche qu'à tourner en rond : il faut démontrer pour prouver l'idée, et inversement. C'est bien ça ?

Si c'est le cas, je ne crois pas non, car en science, en recherche, en recherche expérimentale, toutes expériences doit partir d'une hypothèse de départ, donc d'une idée, qui ne sera validé que par la pratique et/ou la théorie (qui n'est souvent qu'une pratique mathématique finalement).
Mais je te rejoint sur la bâtardise, mais pas au même niveau. Je pense effectivement que la science considéré comme un "dieu", dans le sens où il doit apporter une réponse à tout (et pas que pour les sceptiques, même plus pour les croyants, car, effectivement, si celle-ci n'explique pas, alors (comme si c'était un lien de cause à effet) c'est que c'est sur-naturel - se qui prouve aussi au passage qu'on confond souvent science et nature... - la nature est se qui nous entoure, alors que la science est l'outil qui nous fait pénétrer cette nature, et pour le moment je suis de ceux qui crois qu'on a pas fait le tour de la nature, et loin de là !). Là, oui, il y a bâtardise de la science, mais dans son utilisation, pas dans sa "création", allons-nous dire !
Enfin je crois ! En tous les cas c'est mon avis ^^
glisda - Conviction : Sceptique
Fanatique | 17 Feb 10 11:51:08 | 0 commentaires | 1352 Pts | 9 vidéos | 🔗
Je n'ai pas encore vu cette vidéo (question de temps) mais l'inspiration qui a mené la jolie définition faite par Capitaine C sur la science me donne envie d'aller regarder ça.

Capitaine C, Mystère TV cherche des rédacteurs je crois?
Lalie - Conviction : Entre deux
Membre | 17 Feb 10 11:02:55 | 0 commentaires | 86 Pts | 0 vidéos | 🔗
Excellente video ! On devrait en trouver plus de ce genre sur ce site, c'était extrêmement intéressant. Je regrette aussi que le reportage n'aie pas été plus approfondi sur ces grands hommes.
Capitaine C - Conviction : Indéfini
Gourou | 17 Feb 10 09:24:47 | 0 commentaires | 380 Pts | 20 vidéos | 🔗
Il y a un point bien précis qui mérite d'être relevé, tant le tabou scientifique au sujet de l'inspiration est grand.
Toute découverte fondamentale scientifique prend sa source et repose sur un état modifié de la conscience de l'instigateur.

C'est à dire que la crédibilité même de toute idée repose sur sa démonstration scientifique.

Cette fermeture et ce repli de la science sur elle même ne retient plus alors le processus de compréhension de notre monde. Notre conscience est un simple outil encadré par des règles qui elles mêmes ne reposent que sur des axiomes non vérifiables.

Pourtant les plus grands scientifiques sont automatiquement aussi de grands philosophes, et l'on admet volontiers leur vision éclairée de l'humanité.

Cette antinomie ne gêne personne et pourtant aucune vérité scientifique ne repose sur la science de l'observation, mais l'observation est toujours initiée par l'inspiration d'un homme en état modifié de conscience, lui permettant de réaliser les liens de causalité.

Ce qui fait dire au reportage une chose très juste. L'homme engrange des connaissances, qui bouillonnent alors en lui avant de délivrer son message intuitif.

C'est tout simplement remettre la science au service de l'homme plutôt que d'être asservie intellectuellement par cette dernière.

Une fois de plus il apparait que l'homme est le Dieu de son univers, à défaut de le comprendre parfaitement.
maigret - Conviction : Indéfini
Mentor | 17 Feb 10 00:43:43 | 0 commentaires | 795 Pts | 0 vidéos | 🔗
Excellente vidéo qui pose en filigrane les bonnes questions : qu'est-ce que la science et sur quelles bases repose-t-elle...

La science a le plus avancé grâce à des énergumènes originaux et non-conformistes : cette vidéo le démontre bien.

Tout ce que nous considérons comme la vraie science, actuellement, en est une version abâtardie, édulcorée et stérile au service de la technique, du commerce et de l'industrie.
chris59 - Conviction : Entre deux
Arrivant | 17 Feb 10 00:04:05 | 32 commentaires | 35 Pts | 0 vidéos | 🔗
C'est pas mal, je le reconnais, mais j'estime tout-de même qu'il n'aurait pas été trop luxueux d'élargir les explications relatives à ces grands hommes; ou alors, il faudrait considérer que tout ceci n'a aucun sens puisque l'on en connait la bonne moitié. Côté recherche, il y a autant à dire. Autrement dit, celui qui ne sait rien de ces explications en ressort avec un minimum tout-en pensant avoir appris quelque chose; ce qui peut-être possible, mais cela dépend pour qui... Trop peu serait le terme juste à mes yeux...
12
Le top des vidéos de la semaine
Les derniers commentaires
  • sorciere03 : Une souris sauteuse
  • sorciere03 : Waouh intéressent une nouvelle découverte ,je suis d ' accord avec DAVOU 21 on a juste…
  • sorciere03 : Désoler si je n' etait pas très active ses dernier temps mais je travaille et fini tard , c '…
  • sorciere03 : Ses mecs ce font peur avec leur ombre lol mais le blog foot existe
  • sorciere03 : J' ai vue l' émission en question c' etait bien un animal car les mouvements etait bien naturel
  • darkknight : Il y a un site semblable au Québec que j'ai pu expérimenter...C'est juste une illusion d'optique…
  • bassoan : biensûr que la réincarnation existe! de toute façon l âme doit rendre des comptes : exemple…
  • bassoan : tout est une copie d 'une copie imaginé s il fallait tout refaire à chaque fois !!!
  • erick m : la puissance compte aussi
Les meilleurs contributeurs du mois