Astéroïde : enquête sur l'extinction des dinosaures

Partager sur Facebook Twitter
Astéroïde : enquête sur l'extinction des dinosaures
Dans cet épisode d'Objectif Terre, Liz Bonnin et Martin Pepper vont enquêter sur la chute d'astéroïde qui a provoqué l'extinction des dinosaures il y a 65 millions d'années. Ils vont aussi expliquer ce qui pourrait se produire si un jour, un énorme cailloux spatial nous tombait dessus.

Depuis la nuit des temps, la terre subit les assauts de l'espace. En effet, notre planète a été percutée à plusieurs reprises par des astéroïdes dont certains ont provoqué une extinction de masse. Aujourd'hui, nous savons qu'un jour ou l'autre, une telle catastrophe arrivera, reste à savoir si nous pourrions survivre.
Tous les jours, de la poussière en provenance de l'espace pénètre dans l'atmosphère et parfois, des météorites un peu plus grosses, mais tout cela ne crée quasiment pas de dégât. Par ailleurs, nous savons que certaines sont à l'origine de la fin des dinosaures.

C'est dans le Montana que se trouvent certains indices de cette catastrophe. En effet, c'est à cet endroit que nous pouvons observer une quantité astronomique de fossiles. Martin rencontre un archéologue qui lui montre toute une série de morceaux d'os de dinosaures dont l'un d'entre eux appartenant à un animal à cornes. Ce dernier a vécu il y a 65 millions d'années et cette découverte prouve que la région était pleine de vie à cette époque. Par ailleurs, quand on observe les couches supérieures on ne voit plus rien, plus aucune trace de vie. C'est en raison de cette découverte qui a été faite partout dans le monde que les archéologues en ont déduit qu'un terrible événement avait fait disparaître ces espèces vivantes subitement. Cette limite a été baptisée la limite crétacé tertiaire. On constate que l'une des strates est de couleur orangée et grâce aux analyses, nous savons que la roche est entrée en fusion. C'est pour toutes ces raisons et bien d'autres que les scientifiques ont avancé l'hypothèse de la chute d'un astéroïde géant. Ce dernier devait mesurer une dizaine de kilomètres de diamètre pour provoquer de tels dégâts.

Cette théorie est exposée en 1980, mais crée la controverse. En effet, pour accréditer cette dernière, il aurait fallu trouver une trace d'un cratère gigantesque. Mais à cette époque, la technologie ne l'a pas permis. C'est en observant les cratères plus récents que l'on en apprend davantage. Liz se rend sur l'un d'entre eux qui date de 50 000 ans et elle est accompagnée d'un planétologue. Il estime la taille de la météorite à une trentaine de mètres de diamètre. Pour trouver celui des dinosaures, il a fallu trouver une pierre particulière en grande quantité, le quartz. Et c'est dans les environs des Caraïbes que l'on en trouve le plus. Les paléontologues se sont alors concentré dans cette région et ont fait de magnifiques découvertes qui prouveraient qu'une astéroïde de 10 km est tombé ici.

Martin se rend à cet endroit et plonge dans les fonds marins, mais ne voit rien de probant. Malgré tout, les chercheurs ont poussé les recherches encore plus loin pour trouver le cratère.
De son côté, Liz se rend dans la péninsule du Yucatan devant les vestiges Mayas pour comprendre comment la roche a pu recouvrir le cratère petit à petit. Elle plonge avec un guide pour regarder le fond d'une grotte et découvre une couche de calcaire. Elle en déduit que le cratère a été inondé par une mer tropicale qui a fait évoluer le corail et la faune marine, recouvrant ainsi le cratère. C'est ce qui a donné la naissance de la péninsule où les Mayas se sont installés pendant 3000 ans. Par la suite, elle se rend dans la cité Mayas près du plus grand cénote. Des sacrifices humains avaient lieux ici. De plus, tous les cénotes forment un arc de cercle parfait ce qui prouve la trace d'un impact. Les scientifiques ont évalué sa taille à 180 km de diamètre et celui-ci correspond à un astéroïde de 10 km de diamètre. C'est en 1991 que le lien est prouvé définitivement.

Par la suite, les recherches se sont orientées sur les causes de l'extinction de masse qui a eu lieu. Martin se rend au centre de recherches de la Nasa, en Californie où il va pouvoir regarder le canon à verticale. Cet appareil a été conçu pour comprendre l'énergie dégagée par un astéroïde quand il percute la terre ou une autre planète. Le scientifique qui accompagne Martin fait une démonstration pour lui montrer comment s'est passé l'impact dans le Yucatan. On remarque dans un premier temps la chaleur intense quand il entre dans ce qui représente l'atmosphère terrestre et quand celui-ci touche la cible. On constate un impact très net et des matières sont projetées très hauts. On peut observer également la formation d'un lac de feu et le scientifique explique qu'il 65 millions d'années, ce lac n'a pas pu refroidir avant une bonne dizaine d'années. La démonstration est un véritable succès et prouve la puissance de l'impact.

Nous savons que toute la terre est une cible potentielle encore aujourd'hui et nous ne sommes pas à l'abri qu'un tel événement nous anéantisse presque totalement. Pour savoir ce que nous risquons, des super ordinateurs examinent les éléments du passé. Nous retrouvons Liz avec une scientifique dans la cité Maya et cette dernière va lui montrer une simulation qui représente toutes les causes de l'extinction de masse. Elle démontre une énergie tellement puissante que des morceaux de notre planète ont été éjectés dans l'espace. Au moment de l'impact, la jungle s'est embrasée presque instantanément et la vague de chaleur a envahi des centaines de kilomètres, tuant sur le coup toutes les espèces vivantes. Après, ce fut l'onde de choc qui a parcouru la terre entière, qui a décimé les autres animaux. Par la suite, un tsunami gigantesque s'est abattu dans les terres et les matériaux éjectés sont retombés sur terre. La planète s'est retrouvée dans le noir total pendant des mois, anéantissant 70 % de la faune et la flore.

Si un impact arriverai aujourd'hui, nous aurions que très peu de chances de survivre, mais c'est tout de même grâce à cette catastrophe que nous sommes présents aujourd'hui. En regardant l'évolution, on peut penser qu'une infime partie de nous survivra et pourra permettre une nouvelle évolution, créant une espèce encore plus forte. Par ailleurs, notre technologie nous permettra certainement de prévoir ces impacts et nous permettra peut-être de nous y préparer.

Afficher/Masquer les commentaires (1)
Pour laisser un commentaire vous devez vous connecter ! Cliquez ici pour vous inscrire
Thalos - Conviction : Entre deux
Nouveau | 20 Jan 15 13:22:04 | 6 commentaires | 14 Pts | 0 vidéos | 🔗
Ce qui est moins plus ou moins prévisible en matière de cataclisme, c'est l'explosion des super-volcans, comme le lac toba, yellostone,champs fléegriens,la siberie, et les EMC,etc..etc.
N'oublions pas les pendémies, les fous de guerre.........
In fine, l'avenir est sombre, à quand les premiers symptômes.
1
Le top des vidéos de la semaine
Les derniers commentaires
  • nordine : Bon ! Admet-on que c'est un crâne alien ! oû est le reste ? je parle des os du corps ,c'est lourd…
  • rhiva : bien que soporifique c'est un sujet assez interressant il a l'air quand meme tout perdu lors des…
  • bassoan : Jesus la representation de L éternel du Dieux et maitre de l Univers Padré Pio la ..............…
  • rhiva : l'ombre d'un doute j'adore cette emission elle est bien faite
  • Samousa : bonjour, le lien de la vidéo ne marche pas... zut :(
  • rhiva : personnellement je n'y crois pas mais des reportages ainsi sont quand meme sympas a regarder
  • erick m : Laissez un commentaire...Les monde extraterrestre existent vraiment?
Les meilleurs contributeurs du mois